Deux femmes entrent au Panthéon

 

Le Pantheon - © Pierre MetivierRoulements de tambour… après plusieurs mois de consultation, le président de la République vient d’annoncer, lors d’un discours au Mont-Valérien, les personnalités qui entreront au Panthéon en 2015. Parmi tous les noms proposés, quatre noms ont été retenus : Germaine Tillion, résistante et ethnologue ; Geneviève de Gaulle, résistante et présidente d’ATD Quart-Monde de 1964 à 1998 ; Pierre Brossolette, résistant ; Jean Zay, ministre fusillé par la milice.

Un choix, il est vrai paritaire. Mais que sont devenues Olympe de Gouges, Simone de Beauvoir ou encore Louise Michel ? Les associations féministes, réunies au sein du Collectif pour des femmes au Panthéon, s’étaient largement mobilisées ces derniers mois. Ce collectif demandait l’entrée de cinq femmes au Panthéon afin “de rompre le déséquilibre flagrant de la proportion des femmes et des hommes dans ce temple laïc et républicain”. Le rapport de Philippe Belaval, président du Centre des monuments nationaux allait dans le même sens. Il préconisait de ne “panthéoniser” que des héroïnes au nom du l’égalité… Pourtant, avec ces quatre nouvelles entrées, le Panthéon comptera 73 hommes… pour 4 femmes. On est encore loin de la parité.

A LIRE AUSSI
> France / Les femmes restent sous représentées dans les médias
> France / 71 hommes, 2 femmes, la parité au Panthéon ?